Apprendre le tarot divinatoire : mode d’emploi

Quand on parle de tarot divinatoire, on parle du tirage de cartes. Mais avant de s’y mettre, il est important de s’accoutumer avec les symboliques de chaque carte. Une fois qu’on s’y est familiarisé, on mélange régulièrement les cartes afin qu’on leur transmette son fluide.

Comprendre le tirage des cartes

Pour apprendre le Tarot de Marseille, on doit savoir que le tirage des cartes ou de tarot n’est pas seulement une question d’interprétation. La perspicacité du déchiffrage est beaucoup plus importante. La lecture des cartes est associée à une histoire, celle de la personne concernée. Les successions d’images constituent un récit. Il s’agit du réel pouvoir de chaque dessin et symbole. À l’image d’un livre, on doit tout simplement regarder les cartes pour parvenir à comprendre leur essence et leur sens.

Quelles sont les étapes du tirage de cartes ?

Avant de tirer les cartes, il faut d’abord les mélanger. Ensuite, on demande à la personne qui consulte de couper le jeu. Mais on peut aussi le faire soi-même. On se focalise sur la coupe pour déterminer le type d’ambiance présente dans la vie de la personne lors du tirage. Pour cela, on regarde la dernière carte se trouvant sur le paquet du haut de la coupe. On regarde également la première carte qui se trouve en haut du paquet face cachée. Après, on regroupe le paquet comme il l’était avant la coupe. Puis, on étale les cartes et on choisit leur nombre selon le type de tirage qu’on souhaite pratiquer.

Quels sont les différents tirages de cartes ?

On a deux types de tirage : le tirage de cartes en croix et le tirage astrologique. Pour le tirage en croix, on tire 5 cartes que l’on dispose sous la forme d’une croix. La première carte est placée sur le côté gauche pour représenter l’état d’esprit actuel du consultant. La seconde carte est à placer sur le côté droit. Elle indique la perception des autres (proches, partenaire, collaborateurs, etc.). La troisième carte désigne ses pensées, ses besoins, ses rêves et ses désirs. Elle est à mettre en haut au-dessus des deux premières cartes. Elle est considérée comme l’image de l’avenir. Quant à la quatrième carte, elle est liée à la situation professionnelle et matérielle. Elle se situe en bas de la première et de la deuxième carte. La cinquième carte est appelée carte de synthèse. Elle se trouve au milieu et on l’utilise comme résumé. En ce qui concerne le tirage astrologique, il est formé par douze ou treize cartes. On l’installe en reprenant la roue du zodiaque, donc en cercle.

Première consultation de tarologie : comment ça fonctionne ?
Quelles sont les nuances entre un jeu de guidance et un jeu de prédiction ?